07 septembre 2009

La malediction

Chaque semaine, je mène une bataille implacable et  sans pitié contre mon chariot de supermarché.

Ce dernier,vil et fourbe, s'acharne à vouloir me ridiculiser en n'en faisant qu'à sa tête. Toutes mes tentatives pour l'apprivoiser demeurent vaines. Je lui intime l'ordre d'aller à droite,il va à gauche,lui propose de s'arrêter , et il continue sa course à perdre haleine. La douceur ne vient pas à bout de ce féroce adversaire qui prend plaisir à me causer des désagréments, escaladant les escarpins de ces dames,réduisant la bedaine de ces messiers.

De fait,je passe mon temps à m'excuser platement,souriant niaisement emportée par ce terroriste de ferraille.

Cet impitoyable monstre a fait un pacte avec les éléments pour me rendre dingue.

La pluie s'est déchainée alors que je luttais dans les rayons. L'orage bat son comble et mon parapluie est confortablement installé sur la plage arrière de mon automobile qui ne fait pas un geste pour se rendre utile et m'attend à l'opposé de la sortie de la grande surface.

Inexorablement,lorsque j'essaie laborieusement d'atteindre cette dernière, il semble que le bitume du parking monte,se gonfle, s'arque boute pour concurrencer les grands sommets de notre globe et je dois souffler et suer pour arriver enfin à rejoindre l'humble Picasso familial; Il me semble avoir gravi l'Everest.

Altière,je dépose mes courses dans le coffre.Mon mascara dégouline sur mon piteux visage, mais mon sourire est bien installé sur mes lèvres,et je ne suis pas peu-fière d'avoir enfin vaincu  ces ennemis sans visage;                                                                   

    Mais c'est là que les deux démons jettent leur dernier assaut. Il me faut regagner la portière conducteur de mon véhicule; et là, le niveau du parking semble s'être soudainement creusé et être descendu bien en dessous de celui de la mer puisqu'un océan s'étend,immense et boueux,prêt à ensevelir mes ballerines et attaquer ma jupe qui descend juste au dessous de mes genoux. Je dois alors mobiliser mes souvenirs les plus lointains et me remémorer les conseils d'un professeur d'athlétisme pour le saut en longueur. Dignement et élégamment,avec toute la classe qui me caractérise et qui fait de moi ce que je suis,je remonte ma jupe trop étroite pour l'exercice, et vole par dessus cet abîme déchaîné.

     Croyez le si vous le voulez,mais je rentre fatiguée des courses.

Posté par Ainpromptue à 21:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur La malediction

    je n'a i pa sde mal à te croire...
    parfois j'envie ma voisine qui fait ses course via le net...
    Elle arive àl'acceuil se comande est prete et hop on depose tout dans sa voiture!

    et à propos de schariot récalcitrants moi j'adoe c'est quand tu arrives àla voiture que tu lache le chariotpour ouvrir le coffre t que le chariot s'en va seul pouremboutir une voiture parfois!

    Moi j edis les chariots doivent etredes objets posédés,non?

    Posté par mamansophie, 08 septembre 2009 à 00:28 | | Répondre
  • Réponse

    à mamansophie
    malheureusement dans ma campagne profonde,les livraisons ne se font pas ........Bonne journée à toi et bonnes courses si d'aventures tu dois en faire.

    Posté par Ainpromptue, 09 septembre 2009 à 06:46 | | Répondre
  • les courses cen' estpas mon activitée préférée mais elles sont indispensables voir inévitables!

    Posté par mamansophie, 10 septembre 2009 à 22:06 | | Répondre
  • Et en plus

    d'un calvaire, les courses prennent la majeure partie du budget.
    (moi c'était hier)
    Quand je pense qu'il y en a pour qui c'est une promenade !

    comprends pas.

    Ton texte est super bien écrit, clap clap

    bisous

    Posté par Elysheba, 11 septembre 2009 à 10:22 | | Répondre
  • Je suis en train de te visuliser sautant au dessus de la flaque !

    C'est permis de rigoler ?

    Tu vois Fée Clochette, c'est l'inconvénient d'être aussi fine et légère que toi. Perso, mon chariot m'obéit !

    Et tu as raison, Ely, y'en a qui se promènent POUR LE PLAISIR au supermarché !! O's'cours !

    Posté par Soeur Anne, 14 septembre 2009 à 10:55 | | Répondre
  • Réponse

    A Ely,
    merci pour ce compliment. Tu as raison car en plus du calvaire physique que représente une heure dans un supermarché,c'est en plus un gouffre dans le budjet de la famille.
    biz
    A Soeur,
    contente de te lire à nouveau;tu as dû passer une semaine de galère,j'espère que la réinstallation de la machine se passera sans encombre.
    Biz au donjon

    Posté par Ainpromtue, 14 septembre 2009 à 22:03 | | Répondre
  • Moi je dis que faire du saut en longueur avec une petite jupe droite, ça mérite une médaille... Et une autre pour les courses !

    Posté par NatinChina, 15 septembre 2009 à 16:09 | | Répondre
  • beurk

    C'est demain le jour pour moi, temps pourri, et prouesse budgétaire à l'ordre du jour, car anniversaire de ma fille !

    Mais pas de petite jupe droite pour y aller, je suis plus du genre bien longues qui traînent dans les flaques.

    Posté par Elysheba, 16 septembre 2009 à 10:19 | | Répondre
  • Je découvre ton blog et applaudis des deux mains, je m'y reconnais!
    Surtout la flaque en ce moment, c'est de saison. LE pompon, c'est quand , élégamment tu relèves ta jupe pour faire le grand saut, tu lèves la tête et tu t'aperçois......qu'il y a deux mecs en face qui ricanent. (frais d'hier! Fini, mes enfants vous boufferez des patatalô tout le mois, mais j'y retourne plus tant qu'il pleut!)

    Posté par Filo, 19 septembre 2009 à 13:04 | | Répondre
  • reponse

    A filo
    il est vrai que sur les parkings,on vit de grands moments de solitude......
    merci de ta visite

    Posté par ainpromptue, 21 septembre 2009 à 15:17 | | Répondre
  • hier

    j'ai opté pour la livraison à domicile, gratuite à partir de 80 € et ça va si vite !

    C'est génial, il faut dire que j'habite au troisième étage sans ascenseur, mais je vais poursuivre l'expérience,

    je vais au magasin, je remplis mon chariot, je leur donne et ils se débrouillent avec, puis je repars les mains dans les poches.

    Le bonheur !

    Posté par Elysheba, 25 septembre 2009 à 10:32 | | Répondre
  • Ben alors, une note neuve, ma grande, non ?

    Posté par Soeur Anne, 29 septembre 2009 à 15:16 | | Répondre
Nouveau commentaire